RSS
Image

Migliacci

02 Avr

Bonjour ,

Aujourd’hui ‘hui je partage avec vous, une recette « nustrale »…. c »est à dire typiquement de mon île.

En hiver et au printemps, la saison bat son plein.. et c’est là que la fromage frais est le meilleur.

Normalement on cuit les Migliacci au four a bois, mais un four traditionnel fait aussi bien l’affaire… et ça tombe bien parce que je n’ai pas de four à bois…..

  • Ingrédients:

400 g de farine de blé

7 g de sel fin (on peut aller jusqu’à 10 g de sel…. perso je préfère moins saler)

10 g de levure de boulanger déshydratée

60 cl de lait ou d’eau (j’ai testé avec les 2.. et pour moi ça ne change rien)

800 g de fromage frais (de chèvre ou de brebis)

1 œuf

5 cl lait tiède (pour diluer la levure)

facultatif….( mais qui donne tout son gout a ce plat) une vingtaine de feuilles de châtaignier lavées et séchées


 

  •  Préparation

Commencez par faire tremper les feuilles de châtaignier pendant 2 heures dans de l’eau froide.

Si vous n’avez pas de feuilles… forcément on saute cette étape….sic; Réunissez la farine et le sel dans un cul de poule.

A part délayez la levure avec les 5cl de  lait tiédit et couvrez avec un torchon propre.Laissez reposer pendant 15 minutes.

Coupez le fromage en 2. Avec la première moitié, découpez des dés d’environ 1 cm et réservez au réfrigérateur,  écrasez à la fourchette la  2 eme moitié.Mélangez le fromage écrasé avec la farine, avec une cuillère en bois ou mieux à la main. et ajoutez la levure. Incoporez ensuite le lait ou l’eau au fur et à mesure (je n’ ajoute jamais tout d’un coup car le taux d humidité de la farine peut varier).  On obtient un pâte collante qui se détache lentement lorsqu’on soulève la masse. Couvrir avec un linge propre et  laissez reposer la préparation au moins 2 heures. si il fait un beau soleil, je mets mon saladier contenant ma pâte au soleil. Sinon j’allume mon radiateur et je pose a côté.

Allumez votre four sur la plus haute température (250°C) Séchez vos feuilles de châtaignier avec un torchon propre et posez-en 2 ou 3 cote à cote en les superposant (sinon prenez une feuille de papier sulfurisé que vous étalez sur votre plaque).

Votre pâte a doublé de volume; Avec une louche déposez une belle quantité de pâte sur vos feuilles afin de former un cercle d ‘environ 20 cm de diamètre.  Récupérez les dés de fromage et déposez-en sur tout le cercle de pâte.

Continuez avec le reste de votre appareil et votre fromage, en prenant soin de les séparez de 10 cm environ car la pâte va continuer à gonfler lors de la cuisson.  Battez votre œuf et avec un pinceau badigeonnez vos migliacci avant de les mettre au four pendant 20 mn environ. Je surveille toujours la cuisson car ça peut brûler très vite. Ils sont cuits lorsque le fromage commence a caramélisé voir même à avoir un couleur brune.

Dégustez chaud avec une salade verte.


 

 

migliacci 1b migliacci

 

Bon appétit…

 

Publicités
 
7 Commentaires

Publié par le 2 avril 2014 dans Recette Corse

 

Étiquettes : , ,

7 réponses à “Migliacci

  1. millet

    2 avril 2014 at 21 h 13 min

    j’imprime et je tente

     
    • sylvie2b

      2 avril 2014 at 21 h 18 min

      Oui miss.. et tu me diras…bises

       
  2. Gwen

    2 avril 2014 at 21 h 33 min

    Ah….. je vais tenter aussi !!! biz

     
  3. millet

    8 avril 2014 at 22 h 17 min

    Résultats : Sympa pour une première fois, mais trop sec. J’ai ajouté de la farine, et diminué la quantité de liquide car je pensai que la pâte était trop liquide, mais après avoir reposée elle avait considérablement épaissie. Pour enfoncer le clou, j’ai considéré le poids du fromage non égoutté. Je vais m’améliorer. Inutile de te dire que Félicie et son mari, invités pour l’occasion, ont été calés.

     
    • syam2b

      10 avril 2014 at 9 h 45 min

      en effet, avec mes proportions la pâte est plutôt collante et je forme mes migliacci à la louche, mais c’est ça qui va donner tout son moelleux après cuisson. si tu as ajouté de la farine, tu as obtenue une pâte plus compact et plus facile a travailler, mais dont le rendu final donne un migliacci plus sec. pour être calés… vous avez du être calés…

       
  4. annick

    15 juin 2014 at 18 h 33 min

    bonjour
    nous avons essaye cette recette avec succès……… heu en vrai réussite la 2eme fois car a mon premier essaye j ai fais une erreur j avais mis de la levure chimique au lieu de la boulangère faite pas comme moi lisez bien la recette. mon frère très chipoteur a aimé…et n a pas cru que c était moi qui les ai fais.
    prochaine recette que je vais faire « le smoothie ».
    continue Sylvie…

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :