RSS

Archives Mensuelles: octobre 2014

Tropézienne

Une délicieuse brioche fourrée avec une crème mousseline.La recette se fait en 2 temps. Je prépare d’abord ma crème mousseline que je réserve au frais, et ensuite je m’attaque à la brioche.Certes un peu longue, entre la préparation , le  temps de levage la cuisson et le montage… mais vous ne le regretterez pas.

tropezienne

  • Ingrédients

pour la crème mousseline

30 cl de lait (demi- écrémé pour moi)

3 jaunes d’oeufs (conservez vos blancs au refrigérateur dans une boite hermétique)

25 g de maïzena

120 g de sucre

2 feuilles de gélatine

120 g de beurre doux coupés en petits dés

1 cuillère à soupe de Grand Marnier

12 cl (120 g ) de crème liquide très froide

creme mousseline (1)

Pour la brioche

300 g de farine de blé

125 ml de lait (demi écrémé)

75 g de margarine ( ou a défaut du beurre… mais avec la margarine…. c’est meilleur)

50 g de sucre

1 oeuf

2 c.à soupe de fleur d’oranger

1/2 sachet de levure de Boulanger déshydratée ou 1 c;à café de levure fraiche

1 c. à café rase de sel fin

1 jaune d’œuf pour la dorure. Du sucre gros grain pour la décoration.

  • Préparation

La crème mousseline

Commencez par préparer  et peser tous vos ingrédients et mettez les sur votre plan de travail. Mettez un saladier dans votre congélateur pour pouvoir monter votre crème en chantilly

Je fais bouillir mon lait. Pendant ce temps dans un saladier, je mélange les jaunes d’oeufs avec le sucre et  la maïzena.. Je fouette vivement pour qu’il n’y ait pas de grumeaux.

Je verse mon lait sans cesser de remuer… d’abord doucement (pour ne pas faire coaguler les oeufs) et ensuite plus rapidement. Je remet sur feu doux et dès la première ébulition je compte 30 seconde et j’arrete la cuisson. La crème a épaissit, je remue a l’aide de mon fouet.

J’ ajoute mes 2 feuilles de gélatine dans l’eau froide  pour les faire ramollir (2 à 3 minutes suffisent normalement) et je les mets dans ma crème encore chaude, Je mélange bien.  J’ajoute ensuite mes dés de beurre et l’alcool. Je remue encore jusqu’à ce que le beurre se soit amalgamé à la crème. Je verse ensuite dans un saladier à température ambiante, et je laisse refroidir la crème à environ 30°C (je mets mon doigt dans la crème, elle ne doit pas me brûler  mais être toujours suffisamment chaude.. le temps de monter la crème en chantilly suffit pour la faire refroidir à la bonne température)

Donc comme vous l’avez compris , je vais monter la crème en chantilly. On prend le saladier que  l’on a mis au congélateur, la crème bien froide et un fouet électrique… et on y va Simone. La chantilly doit être bien ferme. Je l’incorpore à l’aide d’un fouet (mais il ne faut pas fouetter, il faut soulever délicatement toute la masse pour l’aérer ) ou d’une maryse,  à ma préparation qui doit être a bonne température (pensez à vérifier… elle ne doit pas brûler votre doigt). Je couvre avec un film alimentaire et je réserve au frais.

 

La brioche

Je dilue la levure dans un peu (environ 3 cuillères à soupe) de lait tiédit, et je laisse reposer 10 minutes . Il existe dans le commerce des levures sèche très fine que l’on n’a pas besoin de diluer (levure de boulanger instantanée). on les ajoute directement dans la farine…je préfère cette version.

Dans un saladier, je verse la farine, le sel, le sucre, je mélange et je verse le lait avec la levure (si vous optez pour la levure instantanée versez là dans votre mélange et versez le lait tiède ensuite) le reste de lait tiédit, la margarine, la fleur d’oranger et l’oeuf. Je mélange à la main jusqu’a ce que la pâte forme une boule lisse et je laisse reposer 2 heures. (je couvre mon saladier avec un torchon propre et je mets dans un endroit sans courant d’air.

Après 2 heures, je beurre un moule à manquer(le mien fait environ 20 cm de diamètre), j’y mets la pâte à l’aide ma paume je l’aplatis, pour chasser l’air et je laisse lever encore 1 heure (sans le torchon mais toujours sans courant d’air).

Je préchauffe mon four à 180° C. Je bat mon jaune d’œuf avec environ 2 cuillère a soupe d’eau et je badigeonne à l’aide d’un pinceau (le mien est en silicone c’est le top!! il ne perd pas ses poils!!! beurkkk!!) le dessus de ma brioche , je mets également mes gros grain de sucre (une grosse poignée) et je mets au four pour 20 minutes.

tropezienne2

Lorsque ma brioche est cuite, je la laisse refroidir complètement et je la coupe en 2 (horizontalement), je verse  sur la  première moitié de la brioche ma crème, bien généreusement… oui oui… toute la crème mousseline.. n ‘ayez pas peur!! et je recouvre avec la 2eme moitié ….tropézienne2

tropézienne4 (1)

Il faut conserver au frais à cause de la crème, qui risque de tourner… mais croyez moi.. a la vitesse a laquelle vous mangerez cette délicieuse tropézienne…, pas besoin de s’inquiéter.. la crème ne tournera pas…

Bonne semaine a tous

tropézienne3

 
Poster un commentaire

Publié par le 17 octobre 2014 dans Dessert, Pour le goûter, Uncategorized

 

Étiquettes : , ,

Spritz ou sablés viennois

Une recette très facile a faire, qui demande quand même de savoir manier une poche à douille. je l’ai trouvé sur le blog d’une gourmande cliquez ici. Son blog est juste une tuerie, des précisions , aux photos, aux astuces… je l’adore.

Elle teste souvent des recettes, les refait, les défait, les contrefaits, jusqu’à trouvé la perfection…. une vrai chimiste de la cuisine!! ou une perfectionniste… à vous de voir.

spritz 1

 

  • Ingrédients

 

70 g de sucre glace

175 g de beurre pommade (c’est à dire mou)

25 g de blanc d oeuf

1 c à café de vanille liquide

1 pincée de sel

195 g de farine

 

  • Accessoire :                                                                                                                                                                                                 – 1 poche a douille (je n’ai pas mis d’embout sur la mienne car ils étaient trop petits et la pâte ne sortait pas.) si vous n’avez pas de poche à douille… pas de panique, n’allez pas courir dans votre magasin le plus proche, pour en acheter une. Vous pouvez en  fabriquer une avec un sac de congélation auquel vous couperez un des angles.. une fois que vous aurez mis votre pâte)

 

  • Préparation

Je préchauffe mon four sur 160°C

Je fouette mon sucre glace avec mon beurre pommade pendant au moins 5 minutes Le mélange devient blanc et crémeux.

J’ajoute mon blanc d’oeuf et la vanille liquide et je fouette à nouveau vivement pendant 3 minutes.

Je verse la farine et le sel et je mélange délicatement à l’aide d ‘une maryse. La pâte ne doit pas être trop travailler car le rendu final et le côté sablé ne serait pas au rendez vous. En fait dès que la farine est bien amalgamé on arrête tout!!

Je dispose une feuille de papier sulfurisé sur ma plaque du four. Je verse ma pâte dans ma poche à douille (ou mon sac plastique) je fais en sorte de pousser au maximum la pâte vers le coin externe de la poche.(pour chasser l’air)

Et je dessine des formes (pour moi c’est un M .. ou un W.. selon ou l’on se place!!)

La cuisson est à surveiller… mais dans mon four cela a pris 25 minutes. Dès que les sablés sont légèrement colorés, je les sors… et SURTOUT…. JE NE LES MANIPULE PAS DE SUITE.  Je les laisse refroidir quelques minutes… sinon patatra!!

Je les ai ensuite trempés dans du chocolat noir fondu au bain marie (à vous de voir). mais ils sont excellent même sans cette étape!!

spritzspritz2

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 octobre 2014 dans Dessert, Pour le goûter

 

Étiquettes : , ,

Sucre glace ! Astuce

Ce matin je devais préparer une recette… (a paraître bientot) sauf que patatras , je me suis rendue compte que je n’avais pas assez de sucre glace…

Bien.. je ne me suis pas démontée…. j’ai pesé la quantité de sucre semoule nécessaire, et j’ai versé mon sucre dans un récipient plutôt haut et juste assez large( j’ai utilisé mon verre doseur) pour y glisser mon mixer plongeant.!

J’ai mixé jusqu’à obtenir une consistance de sucre glace (environ 5 mn)

 

Désolée je n’ai pas de photos, mais le résultat est bluffant

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 octobre 2014 dans Astuces

 

Gâteau de carottes ( sans gluten)

Un délicieux gâteau qui nous vient d’Amérique….pas de culpabilité pour ce gâteau, il ne contient pas de corps gras , pas de gluten, mais juste du sucre des amandes des oeufs et des carottes……. ou comment faire manger des carottes aux enfants!!!

J’ai déjà réduit la quantité de sucre par rapport à la recette originale… je pense qu’on peut la descendre encore à 120 g. A voir…

gateau carotte1

  • Ingrédients

 

200 g de carottes râpées

200 g d’amande en poudre

150 g de sucre

50 g de maïzena

4 oeufs

1 s de levure chimique

le zeste d’un citron

1 cuillère a café de cannelle

1 cuillère à soupe d huile neutre ( pépins de raisin ,tournesol…)

 

  •  Préparation

Je lave , j’épluche et je râpe mes carottes, je les mets dans un saladier  et je verse dessus un grosse cuillère à soupe de sucre (prélevée dans les 150 g) afin qu’elles dégorgent leur eau. Je réserve

Je préchauffe mon four a 180°C

 

Pendant ce temps je râpe le zeste de mon citron et je le garde de côté. Je prends un moule a manqué et je verse de l’huile neutre dans le moule. je coupe un cercle de papier sulfurisé de la même grandeur  que le fond du moule. Je le pose dans le fond du moule et je passe encore de l’huile sur le papier. Puis je verse 1 grosse cuillère de sucre en poudre sur le papier. Je réserve au frais

Dans un autre saladier , je casse mes œufs et je verse le restant de sucre. Je fouette vivement jusqu’a ce que le mélange blanchisse et double de volume. J’ajoute alors mes carottes, mes amandes, le zeste de citron , la cannelle , la maïzena et la levure. Je mélange soigneusement.

Je verse dans mon moule et je mets au four pour 50 minutes. Un délice parfumé avec la cannelle.

gateau carottesgateau carotte2

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 octobre 2014 dans Dessert, Pour le goûter, Uncategorized

 

Étiquettes : , ,