RSS

Archives de Tag: brioche

Brioche

Bonjour a tous et à toutes.

Aujourd’hui je vous propose une recette de brioche qui a beaucoup circulé sur la toile et qui est à la portée de n’importe qui.

On ajoute tous les ingrédients dans un saladier et on pétrit…. à la portée de n’importe qui je vous dis!!!!!

 

Ingrédients :

500 g de farine de blé

1 sachet de levure de boulanger déshydratée

200 g de crème fluide

60 g de sucre

90 g de lait

2 œufs

1/2 cuillère à café de sel

1 cuillère a soupe d’eau de fleur d’oranger

 

pour la dorure

1 jaune d’oeuf battu + 1 cuillère à soupe d’eau

du sucre en grain

 

 

Préparation

 

Dans un saladier versez la farine et la levure et mélanger rapidement à l’aide d’ un fouet. Ajoutez ensuite tous les autres ingrédients et pétrissez à l’aide d’un robot ou à la main.  le temps de pétrissage varie suivant la méthode utilisée.

La pâte doit être bien lisse et former un belle boule. Couvrez votre saladier avec un linge propre et laisser reposer la pâte près d’une source de chaleur (radiateur, à la lumière naturelle, dans un four éteint avec un bol d’eau chaude..) pendant 2 heures.

Vous verrez que votre pâte a doublé.. voire triplé de volume.

Farinez un plan de travail et versez votre pâte dessus. Dégazez la pâte (c’est à dire que vous lui enlevez l’air) et découpez des morceaux de la même taille et formez des boules bien lisses.

Attention… la pâte va gonfler a nouveau…. la preuve en image après 1 h 30 de levée:

il s’agit bien de la même pâte..pas de magie!!

brioche1

 

brioche2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc veillez bien à espacer vos morceaux. j’ai également mis une feuille de papier sulfurisé dans le fond de mon moule.. ainsi le démoulage est simplifié.

Dorez à l’aide de l’œuf battu+ la cuillère d’eau, délicatement à l’aide d’un pinceau à pâtisserie. Ajouter le sucre en grain

Mettre dans votre four préchauffer à 150°C pendant 30 minutes.

brioche

Démoulez dès la sortie du four, enlevez le papier sulfurisé et posez sur une grille pour laisser refroidir complètement…

Personnellement, j’aime mangé la brioche encore tiède… elle exhale tout son goût….

 

 

Publicités
 
 

Étiquettes :

Tropézienne

Une délicieuse brioche fourrée avec une crème mousseline.La recette se fait en 2 temps. Je prépare d’abord ma crème mousseline que je réserve au frais, et ensuite je m’attaque à la brioche.Certes un peu longue, entre la préparation , le  temps de levage la cuisson et le montage… mais vous ne le regretterez pas.

tropezienne

  • Ingrédients

pour la crème mousseline

30 cl de lait (demi- écrémé pour moi)

3 jaunes d’oeufs (conservez vos blancs au refrigérateur dans une boite hermétique)

25 g de maïzena

120 g de sucre

2 feuilles de gélatine

120 g de beurre doux coupés en petits dés

1 cuillère à soupe de Grand Marnier

12 cl (120 g ) de crème liquide très froide

creme mousseline (1)

Pour la brioche

300 g de farine de blé

125 ml de lait (demi écrémé)

75 g de margarine ( ou a défaut du beurre… mais avec la margarine…. c’est meilleur)

50 g de sucre

1 oeuf

2 c.à soupe de fleur d’oranger

1/2 sachet de levure de Boulanger déshydratée ou 1 c;à café de levure fraiche

1 c. à café rase de sel fin

1 jaune d’œuf pour la dorure. Du sucre gros grain pour la décoration.

  • Préparation

La crème mousseline

Commencez par préparer  et peser tous vos ingrédients et mettez les sur votre plan de travail. Mettez un saladier dans votre congélateur pour pouvoir monter votre crème en chantilly

Je fais bouillir mon lait. Pendant ce temps dans un saladier, je mélange les jaunes d’oeufs avec le sucre et  la maïzena.. Je fouette vivement pour qu’il n’y ait pas de grumeaux.

Je verse mon lait sans cesser de remuer… d’abord doucement (pour ne pas faire coaguler les oeufs) et ensuite plus rapidement. Je remet sur feu doux et dès la première ébulition je compte 30 seconde et j’arrete la cuisson. La crème a épaissit, je remue a l’aide de mon fouet.

J’ ajoute mes 2 feuilles de gélatine dans l’eau froide  pour les faire ramollir (2 à 3 minutes suffisent normalement) et je les mets dans ma crème encore chaude, Je mélange bien.  J’ajoute ensuite mes dés de beurre et l’alcool. Je remue encore jusqu’à ce que le beurre se soit amalgamé à la crème. Je verse ensuite dans un saladier à température ambiante, et je laisse refroidir la crème à environ 30°C (je mets mon doigt dans la crème, elle ne doit pas me brûler  mais être toujours suffisamment chaude.. le temps de monter la crème en chantilly suffit pour la faire refroidir à la bonne température)

Donc comme vous l’avez compris , je vais monter la crème en chantilly. On prend le saladier que  l’on a mis au congélateur, la crème bien froide et un fouet électrique… et on y va Simone. La chantilly doit être bien ferme. Je l’incorpore à l’aide d’un fouet (mais il ne faut pas fouetter, il faut soulever délicatement toute la masse pour l’aérer ) ou d’une maryse,  à ma préparation qui doit être a bonne température (pensez à vérifier… elle ne doit pas brûler votre doigt). Je couvre avec un film alimentaire et je réserve au frais.

 

La brioche

Je dilue la levure dans un peu (environ 3 cuillères à soupe) de lait tiédit, et je laisse reposer 10 minutes . Il existe dans le commerce des levures sèche très fine que l’on n’a pas besoin de diluer (levure de boulanger instantanée). on les ajoute directement dans la farine…je préfère cette version.

Dans un saladier, je verse la farine, le sel, le sucre, je mélange et je verse le lait avec la levure (si vous optez pour la levure instantanée versez là dans votre mélange et versez le lait tiède ensuite) le reste de lait tiédit, la margarine, la fleur d’oranger et l’oeuf. Je mélange à la main jusqu’a ce que la pâte forme une boule lisse et je laisse reposer 2 heures. (je couvre mon saladier avec un torchon propre et je mets dans un endroit sans courant d’air.

Après 2 heures, je beurre un moule à manquer(le mien fait environ 20 cm de diamètre), j’y mets la pâte à l’aide ma paume je l’aplatis, pour chasser l’air et je laisse lever encore 1 heure (sans le torchon mais toujours sans courant d’air).

Je préchauffe mon four à 180° C. Je bat mon jaune d’œuf avec environ 2 cuillère a soupe d’eau et je badigeonne à l’aide d’un pinceau (le mien est en silicone c’est le top!! il ne perd pas ses poils!!! beurkkk!!) le dessus de ma brioche , je mets également mes gros grain de sucre (une grosse poignée) et je mets au four pour 20 minutes.

tropezienne2

Lorsque ma brioche est cuite, je la laisse refroidir complètement et je la coupe en 2 (horizontalement), je verse  sur la  première moitié de la brioche ma crème, bien généreusement… oui oui… toute la crème mousseline.. n ‘ayez pas peur!! et je recouvre avec la 2eme moitié ….tropézienne2

tropézienne4 (1)

Il faut conserver au frais à cause de la crème, qui risque de tourner… mais croyez moi.. a la vitesse a laquelle vous mangerez cette délicieuse tropézienne…, pas besoin de s’inquiéter.. la crème ne tournera pas…

Bonne semaine a tous

tropézienne3

 
Poster un commentaire

Publié par le 17 octobre 2014 dans Dessert, Pour le goûter, Uncategorized

 

Étiquettes : , ,

Gâteau chinois

gateauchinois   D’après Wikipédia : je cite : « Ce gâteau est originaire d’Allemagne où il porte le nom de Schneckenkuchen signifiant « Gâteau en escargots ». En effet sa forme est composée de spirales juxtaposées rappelant la coquille du gastéropode. Un des premiers importateurs Français de ce gâteau ne parlait pas un mot d’allemand et quand il se faisait livrer, le fournisseur lui présentait ses « Schneckenkuchen ». Devant la difficulté à prononcer ce mot, l’importateur répondait « De toutes façons pour moi c’est du Chinois », le terme Chinois serait alors resté pour le désigner. » « Plutôt qu’un gâteau, il s’agit d’une brioche fourrée à la crème pâtissière au raisins secs ou aux pépites de chocolat. Cela demande un peu de temps et de patience… mais comme toutes les bonnes choses me direz-vous!!! En avant les amis…

  • Ingrédients

 

  • Pour la crème pâtissière et la garniture

1/2 litre de lait entier

1 œuf entier

2 jaunes d œufs

75 g de sucre en poudre

60 g de maïzena

15 g de beurre coupé en dés

100 g de raisins secs ou de pépites de chocolat

 

  • Pour la brioche

 

500 g de farine de blé

100 g de beurre mou

50 g de sucre

2 œufs + lait = 300 ml

1 sachet de levure de boulanger (la  Briochin est extra…. et non.. je ne suis pas sponsorisée    😉    )

1 pincée de sel

1/2 gousse de vanille

2 c à café de rhum (facultatif)

 

  • Préparation  

 

Pour la crème pâtissière

Je mets le lait à bouillir avec la demi gousse de vanille fendue en 2 . Pendant que le lait chauffe je casse mes œufs dans un saladier  (je conserve soigneusement mes blancs dans une petite boite hermétique et je les place au réfrigérateur.. ils me serviront pour faire des meringues par exemple).

J’ajoute le sucre et je fouette jusqu’à ce que le mélange blanchisse et soit mousseux. Je verse alors la maïzena et le rhum. je remue a nouveau pour que le mélange soit homogène. Je sors mon lait du feu et je le verse, dans un premier temps tout doucement en remuant sans cesse et dès que j’en ai versé la moitié je peux aller plus vite.

Je remue sur feu doux et je continue de remuer au fouet jusqu’à ce que ma crème épaississe. Je la sors du feu et je la mets dans un récipient froid. J’incorpore alors mon beurre et je remue à nouveau (le beurre ajouté en fin de cuisson évitera la formation d’une « peau » sur le dessus de la crème. Je réserve au frais

 

Pour la brioche  

Si vous la préparez à la main, il faut d’abord mettre les ingrédients secs (farine sucre sel levure) dans un saladier et ajouter ensuite les ingrédients liquides (œufs, lait, beurre mou)

Alors que si vous la mettez dans la machine à pain il faut faire l’inverse. d’abord les ingrédients liquides (œufs, lait, beurre mou) et ensuite le sucre le sel la farine et la levure en dernier.

La pâte doit être pétrie pendant 10 mn environ jusqu’à ce qu’elle forme une boule compact.Laissez la lever pendant 1 heure (le mieux est encore le four éteint avec un bol d’eau bouillante posé au fond)

Au bout de ce temps je prélève ma pâte et je la pose sur un plan de travail fariné et je la dégaze (je chasse  les bulles d’air ) . Je sépare la pâte en 1/3   2/3. J’étale la pâte de façon à former un cercle de la taille de mon moule (qui sera beurré et fariné) et je la dispose dedans.

J’étale le reste de pâte en forme de grand rectangle assez fin. J’étale ma crème patissière sur toute la surface et je verse mes raisins ou mes pépites de chocolat.Ensuite je la roule pour former un gros boudin, et je coupe des tranches de 4 cm environ et je les dispose sur mon cercle de pâte jusqu’à épuisement de la pâte.

 

 

chinois

 

Je laisse lever encore 1 heure dans mon four avec le bol d’eau bouillante.

Je préchauffe mon four à 180 ° C et avant d’enfourner je badigeonne le dessus de mon gâteau avec un jaune d’œuf battu.Surveillez la cuisson qui doit être de 25 à 30 mn environ.

 

chinois2

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 juillet 2014 dans Dessert, petit dejeuner, Pour le goûter

 

Étiquettes : , , ,